Menu
menu

Jamais un cours de composition et peu de notions de technique quand Frances P. Ryan a débuté. « Puriste », elle travaille en argentique afin de développer ses propres photos aux contrastes extrêmes. Elle approfondit les différentes techniques de tirage et se concentre sur des sujets qui lui sont chers – l’eau et la pierre .

Paris est vu avec beaucoup d’humour, là où on ne l’attend pas. Son deuxième livre « Paris à l’envers, Paris upside down » est un travail de dix ans avec les reflets dans les flaques de Paris, un livre qui « dérange et trouble » les regards.

« Les photographies de Frances exercent l’attrait irrésistible du voyage initiatique – leur qualité graphique d’abord. Chaque composition possède la fraîcheur d’un instantané, comme si la photographe était un témoin de passage qui s’adonnerait à un heureux carpe diem.« 

 

error: Content is protected !!